GALERIE ROUAN - LE CHANTEUR-BRUITEUR KHALID’K IMPROVISE SUR LES PHOTOS



Une belle rencontre vraiment!  Elle eu lieu au festival d’Avignon en juillet 2014. Passionné de théâtre, je suis émerveillé par LES CAVALIERS, une adaptation signée Eric BOUVRON du fabuleux roman de JOSEPH KESSEL.

En Afghanistan, un champion de Bouzkachi, sport à cheval où tous les coups sont permis, se fait fracasser la jambe le jour de la finale. Humilié et gravement blessé, il décide de rentrer sur son fidèle cheval en traversant le pays et des montagnes de tous les dangers. Mise en scène minimaliste,  quelques accessoires  pour changer de personnages et de simples tabourets pour incarner les chevaux. Et pourtant, nous sentons le sable chaud de l’Afghanistan,au loin le muezzin appelle à la prière , les chevaux  se cabrent, nous vivons intensément  le bouzkachi  puis l’attaque des chiens sauvages… A l’origine de ce miracle, un des quatre comédiens : il est  chanteur-bruiteur  et en direct recrée toute les ambiances et musiques avec sa seule voix, un micro et un system électronique qu’il tient discrètement à la main tout en jouant. Il est d’origine marocaine et s’appelle KHALID’K.

La pièce sera élue meilleur spectacle du festival off 2014 et en 2016 recevra le Molière du théâtre privé. A la sortie du théâtre Buffon, je rencontre donc ce génie des voix pour lui dire mon admiration et ma fascination pour ces grands espaces qu’il a si bien évoqué. Sur mon téléphone je lui montre aussi mes photos. Etonné et ému par ces créatures qu’il découvre, il se tourne vers moi et me dit “ Nous allons travailler ensemble …!

Trois mois plus tard, l’occasion est trop belle de tenter  cette collaboration lors de mon exposition à la Galerie ROUAN de Paris. Le dispositif est mis au point ensemble  le soir du vernissage . Le 28 novembre , la sonorisation est installée, mon assistant manipule un projecteur de poursuite. Bernard Rouan et moi-même filmont la performance. La poète Marion GINESTE auteur des Haïku  pour chaque photo est de la fête ainsi qu’une quinzaine d’amis. La voix de KHALID’K s’élève. Il s’accompagne de percussions de ses doigts et des lèvres .

Dans le faisceau de lumière  qui l’accompagne devant chaque photo,  nous voila projetés  dans le monde sauvage de la nature, de sa douceur ou de sa violence. Sommes-nous dans le ketjac balinais, les mélopées pygmées ou les chants de gorges inuit? Le créateur du Tour du monde en 80 voix nous subjugue ce soir là.

Ce premier essai sera suivi de beaucoup d’autres. Une amitié artistique  photo + poèmes+ voix est née pour longtemps à la galerie ROUAN.

https://www.khalidk.com




Posts Récents